À propos

Ce volume rassemble les principales études consacrées par Étienne Balibar à la philosophie de Spinoza, dans son rapport intrinsèque à la politique. Partant de la thèse que Spinoza avait reprise de Tacite (la « crainte des masses »), il aboutit à une interprétation renouvelée des modes de communication et des genres de vie, que résume la triple explication du Nom divin : Dieu c'est la Loi, Dieu c'est l'Homme, Dieu c'est la Nature. Pour accomplir cette transition, il faut parcourir plusieurs espaces théoriques : la construction de la démocratie comme limite des régimes étatiques, où s'exprime la puissance de l'être en commun ; l'ontologie du transindividuel, qui affirme le primat de la relation sur l'être isolé ; enfin la constitution du sujet comme une conscience recherchant l'intelligence des affections de son propre corps. Cette enquête permet alors d'approfondir la conception de l'anthropologie philosophique que l'auteur défend dans le cadre du débat contemporain sur l'actualité du spinozisme.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine


  • Auteur(s)

    Etienne Balibar

  • Éditeur

    Puf

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    22/05/2024

  • Collection

    Quadrige

  • EAN

    9782130867555

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    480 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.8 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    462 g

  • Support principal

    Grand format

Etienne Balibar

  • Naissance : 1-1-1942
  • Age : 82 ans

Étienne Balibar, né en 1942, philosophe, est professeur émérite à l'université de Paris-X-Nanterre et professeur à l'université de Californie à Irvine. Il est notamment l'auteur de Spinoza et la politique, Les Frontières de la démocratie, Lieux et noms de la vérité, La Crainte des masses, Droit de Cité.

empty