Le jardin du repos - pavillons poche

Traduit de l'ANGLAIS

À propos

le jardin du repos est un îlot de lumière et de tendresse dans l'oeuvre souvent âpre d'un des plus grands romanciers chinois du xxe siècle, sans doute parce que les personnages principaux en sont deux enfants, ainsi qu'une jeune femme pleine de bonté et de sensibilité.
l'un est le fils d'un homme riche qui a dilapidé sa fortune au jeu puis achevé de mal tourner en se faisant jeter en prison pour vol. mais l'enfant ne peut se détacher de ce père indigne dans la faiblesse duquel il décèle les signes d'une humanité que n'ont ni sa mère ni son frère aîné, froids, durs, enfermés dans leurs préjugés. l'autre, dont le père est veuf et adore son fils, se conduit au contraire en égoïste capricieux, gâté par une grand-mère qui ne pardonne pas au père de s'être remarié avec une femme jeune, belle, intelligente.
le sort va frapper les deux enfants, de façon aussi différente que le sont leurs natures. un roman empreint d'une vérité et d'une lucidité qui le rendent universellement humain.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Pa kin

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    06/01/2005

  • Collection

    Pavillons

  • EAN

    9782221103753

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    18.2 cm

  • Largeur

    12.3 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    200 g

  • Support principal

    Poche

Pa Kin

  • Pays : Chine
  • Langue : Chinois

Né en 1904, Li Feigan choisit le pseudonyme de Pa Kin pour marquer ses affinités avec Ba(kounine) et (Kropot)kine. Ses opinions libertaires le mènent à 23 ans à Paris où il étudie la Révolution française. Il publie un premier roman, Destruction, puis retourne en Chine et s'installe à Shangai pour écrire. Son chef-d'œuvre, Famille, paraît en 1933. Pendant la révolution culturelle, suspecté pour son passé anarchiste, il sera envoyé dans une école de rééducation des cadres. Libéré en 1973, il peut écrire de nouveau et son nom est cité à plusieurs reprises pour le prix Nobel. Il meurt en 2005.

empty