Les enfants de Saturne

Les enfants de Saturne

À propos

Qu'y a-t-il de commun entre le prince de Ligne et Drieu la Rochelle ? Benjamin Constant et Hemingway ? Brummell, Romain Gary et Chamfort ? Vivant Denon et Fitzgerald ? Berl, Hamlet et Stendhal ? Rien, bien sûr, sauf peut-être ceci : ces individus furent, pour le meilleur et pour le pire, des victimes de leur {mélancolie}. Ce livre se propose ainsi, et d'abord, d'explorer le lien si mystérieux que la littérature entretient avec cette mélancolie, ce "bonheur d'être triste" - qui, dans la légende, est toujours associé au "souffle de Saturne". Mais il y a autre chose : chacun de ces individus n'apparaît dans ce livre qu'à travers des épisodes qui, de près, de loin, recoupent ou expliquent l'identité du portraitiste qui les convoque. Comme si, s'abritant derrière eux, celui-ci avait choisi de revisiter sa propre éducation amoureuse, esthétique, politique. Cet essai est donc, aussi, une confession.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782246265313

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Poids

    240 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Jean-Paul Enthoven

Jean-Paul Enthoven, éditeur et critique littéraire, est l'auteur des Enfants de Saturne (Grasset, 1996), Aurore (Grasset, 2001), La Dernière Femme (Grasset, 2006), Ce que nous avons eu de meilleur (Grasset, 2008), L'Hypothèse des sentiments (Grasset, 2012), Dictionnaire amoureux de Proust, avec Raphaël Enthoven (Plon, 2013), prix Femina essai 2013.

empty