Les belles années de mademoiselle Brodie Les belles années de mademoiselle Brodie
Les belles années de mademoiselle Brodie Les belles années de mademoiselle Brodie

Les belles années de mademoiselle Brodie

À propos

Dans l'Écosse des années trente, Mademoiselle Brodie enseigne de façon peu conventionnelle dans une des écoles de filles les plus huppées du pays... Une conspiration " administrative " se développe contre cette institutrice d'avant garde, convertie au catholicisme, qui a rassemblé autour d'elle un petit groupe constitué de ses meilleures élèves. Publié en 1961, puis adapté au cinéma, ce livre a rendu célèbre Muriel Spark, romancière, nouvelliste, poétesse et biographe d'Emily Brontë et de Mary Shelley. La réédition de ce titre, précédé d'Une serre sur l'East River et bientôt suivi de L'Ingénieur culturel, permet de rendre hommage à cette grande dame des lettres, décédée en avril 2006.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782268059402

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    238 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    322 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Muriel Spark

Poétesse, nouvelliste, biographe d'Emily Brontë et de Mary Shelley, Muriel Spark, née en 1918 en Écosse, a vécu en Afrique noire et à Londres avant de s'installer en Toscane. Les Belles Années de Mademoiselle Brodie, devenu un best-seller, la rend célèbre en 1961. Depuis, plusieurs de ses romans ont été adaptés à l'écran, et quatre recueils de nouvelles réunis en français sous le titre Pan! pan! Tu es morte (prix FNAC de la nouvelle étrangère, 1987). Muriel Spark a reçu en 1992 le prix T S. Eliot (obtenu également par Mario Vargas Llosa, Octavio Paz, Jorge Luis Borges, etc.), ainsi que le British Littérature Prize pour l'ensemble de son œuvre en 1997 à Londres. Le prix Muriel Spark International Fellowship a été créé en 2004 et attribué pour la première fois en mars 2005 à la romancière canadienne Margaret Atwood. Muriel Spark est décédée en avril 2006 en Toscane

empty