Elles se rendent pas compte Elles se rendent pas compte
Elles se rendent pas compte Elles se rendent pas compte

Elles se rendent pas compte (d'après Boris Vian)

À propos

Quand Boris Vian signe un polar. Ce soir, Francis Deacon enfile des collants, rehausse ses cils de mascara et souligne ses yeux de noir. Mais n'allez pas croire qu'il soit de ce bord-là ! C'est que ce soir, Gaya, son amie - et parfois amante - organise une soirée costumée. L'occasion pour elle de s'envoyer au 7e ciel à coup de piquouzes certainement pas fournies sur ordonnance. Francis, il déteste les drogués.
Alors quand il découvre que sa Gaya elle a pris l'autoroute de la défonce sur conseil du futur mari (un futur mari ? Francis était pas au courant ! ) et que ce mari, il a pas l'air particulièrement tourné vers les charmes délicats de la féminité, il se dit qu'il y a quelque chose de l'espèce de l'anguille sous roche. Quand il sort pas pour un bal costumé, il fait pas dans la dentelle Francis. Alors en démêlant le noeud de l'affaire Gaya, il se retrouve vite avec la gueule fracassée et 10 000 dollars de dettes.
Heureusement, il a son frangin Ritchie, médecin de métier. Avec lui, s'il s'agit de trancher entre le vice et le serment d'Hippocrate, il réfléchit pas. Surtout si c'est pour sortir le petit frère de la panade. Déluge d'humour, d'hyper violence et de sexe dans Elles se rendent pas compte, troisième roman de la série des romans noirs de Boris Vian signés sous le pseudonyme Vernon Sullivan.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Documentaire / Société

  • EAN

    9782344020579

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    29.5 cm

  • Largeur

    21.7 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    686 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Jean-David Morvan

Né en 1969 en Champagne, Jean-David Morvan découvre la BD très jeune. Après son bac, il commence ses études à l'Ecole Saint Luc de Bruxelles. D'abord intéressé par le dessin, il se tourne rapidement vers le scénario et quitte l'école en 1993 pour travailler au scénario de deux albums chez Zenda, « Reflets Perdus » avec Savoia et « Horde » avec Whamo. La même année, il commence deux grandes aventures chez Glénat : « Nomad » avec Savoia et « H.K. » avec Trantkat. Il a ensuite signé plusieurs séries chez Delcourt dont le best-seller « Sillage » avec Buchet, « Troll » avec Sfar et Boiscommun, « Le Cycle de Tschaï » avec Li-An, parmi d'autres. Il vient récemment de signer « Trop de bonheur », « Lord Clancharlie » chez Delcourt, « Je suis morte » pour la collection Loge Noire de Glénat, «Reality Show »,« Al'Togo », «Fleau.world » chez Dargaud. Pour « Jolin », Jean-David Morvan a découvert Rubén, un jeune dessinateur espagnol bourré de talents qui signe ici son premier album. Il a notamment travaillé pour Soleil en dessinant plusieurs histoires pour « Lanfeust Mag ».

empty