L'année de tous les Tanger L'année de tous les Tanger
L'année de tous les Tanger L'année de tous les Tanger

L'année de tous les Tanger

À propos

Constantin tourne en rond. Sa femme Anaïs est morte, il n'a plus le goût de vivre. Pour "faire le deuil", quoi de mieux qu'un voyage ? Ça tombe bien, il est invité à Tanger. "Tanger-la-trahison", ville de tous les dangers. Entre la médina et son souk aux parfums d'épices, le port et ses trafics louches, ses enfants perdus qui cherchent à survivre, les sicaires du roi Hassan II en embuscade, son séjour ne sera pas de tout repos... Avec toujours, en toile de fond obsédante, la mer Méditerranée, prompte à engloutir, sous un soleil trompeur, les frêles humains qui s'y risquent pour échapper à leur misérable destin... Mi-polar, mi-roman d'aventure, la saga de Constantin le Grec a démarré en 1998 avec Le baiser du congre. Au travers des tribulations d'un baroudeur au grand coeur qui lui ressemble comme un frère, Del Pappas raconte un demi-siècle de l'histoire de Marseille avec une sincérité gourmande qui explique le succès de cette série, désormais publiée chez Après la Lune.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782352270607

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    181 Pages

  • Longueur

    21.1 cm

  • Largeur

    14.6 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    246 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gilles Del Pappas

Né de père grec et de mère italienne, DEL PAPPAS est un vrai Marseillais. Pure huile d'olive ! Très tôt ses nombreux voyages lui donnent l'occasion de découvrir le monde et d'aiguiser sa curiosité pour ses contemporain(e)s. De son premier roman en 98 à son « Grand Prix Littéraire de Provence » il a inventé un style qui lui colle à la peau, et qui le rapproche comme un frère d'armes, d'autres auteurs du bassin méditerrannéen «...tels Montalban, Markaris, Khadra ou Camilleri qui tous inventent une littérature policière sensuelle, où l'on mange et où l'on transpire dans la moiteur marine et les parfums lourds des villes écrasées de soleil...». Depuis plusieurs années, il passe de salons aux quatre coins de l'hexagone, aux conférences et résidences d'auteurs aux quatre coins de la planète (Tunis, Moscou, Naples, Varsovie...) pour rencontrer ses lecteurs. Parallèlement il enseigne la littérature noire à l'Université Euromed Marseille. Il est également depuis 3 ans, directeur littéraire au Festival du Polar Méditerranéen à Villeneuve lez Avignon. L'amour de la vie, l'amour des mots, l'amour des autres...

empty