À propos

Le roman d'amour de Jean Contrucci, dans le Marseille des années soixante.
" La Cathédrale engloutie vous rappelle-t-elle quelque chose ou quelqu'un ? Et ce nom : Magnan, Claire Magnan ? " Pour Frédéric More, un seul être au monde a pu écrire ces mots : Claire elle-même, dont l'amour illumina sa jeunesse dans le Marseille des années soixante.
Il y a vingt-sept ans, il ne savait pas, en écoutant le célèbre prélude de Claude Debussy avec elle, qu'ils passaient leur dernière soirée ensemble. Le succès phénoménal des romans policiers qu'il publie sous le pseudonyme de Lucky Stardust n'ont pas suffi à refermer la plaie. Or, voici que l'image de la jeune amoureuse surgit de l'abîme du temps, par le biais d'une lettre que Frédéric n'attendait plus.
Peut-on prétendre reprendre sa vie où on l'avait laissée un quart de siècle auparavant ? Frédéric More en est persuadé puisque La Bien-Aimée lui est revenue. Mais pourquoi retarde-t-elle l'instant des retrouvailles ? Que signifient ces faux-fuyants au téléphone ? Comment expliquer ces trous de mémoire dans la maille des souvenirs ?
La vie, finalement, c'est ce qui vous arrive quand on avait prévu autre chose. Elle prendrait au dépourvu le plus habile des romanciers.
La Cathédrale engloutie est l'un des premiers romans de Jean Contrucci, paru aux Éditions Grasset en 1992. Il ressort ici dans une version corrigée et enrichie.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles de genre > Roman historique


  • Auteur(s)

    Jean Contrucci

  • Éditeur

    Herve Chopin

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    02/05/2024

  • EAN

    9782357208261

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    22.2 cm

  • Largeur

    14.8 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    404 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Contrucci

Jean Contrucci est né à Marseille en 1939, journaliste pour Le Provençal et Le Soir, critique littéraire pour La Provence, il est le correspondant du Monde pendant vingt ans. Auteur de polars plusieurs fois primés, il démarre sa série « Les Mystères de Marseille » chez Lattès en 2002, dont il a signé le dernier en 2018. Figure culturelle de Marseille, il est reconnu pour ses romans historiques. Le Printemps des maudits, N'oublie pas de te souvenir et La Ville des Tempêtes ont connu un beau succès en librairie. Les Voleurs de mémoire est son dernier roman.

empty