Nous sommes des millions à être seuls ; pour en finir avec l'égoïsme ordinaire

Nous sommes des millions à être seuls ; pour en finir avec l'égoïsme ordinaire

, ,

À propos

La crise économique aujourd'hui est aussi une crise morale et philosophique. C'est l'objet de cet essai qui propose, sous forme d'un cocktail idéologique explosif, une mutation de la civilisation. Il y est question de l'être universel, de la rencontre, de l'espace de la ville qui libère les corps mais aussi de la laïcité comme gage d'un nouvel humanisme mobilisateur, de la cité des femmes comme avenir de l'humanité. Il y est question de VIème République, de Sénat philosophique, de distinguer le marchand et le non-marchand, de service civique obligatoire, de nouveaux droits et de devoirs. La bataille se situe entre ceux pour qui la France est un concept en construction, la République métissée un horizon, le monde un territoire à partager et ceux, incarnés par Le Pen ou les islamistes, dont le projet est la fermeture, la clôture, le ressentiment, la haine de l'autre. Il est urgent de penser et de penser dans l'urgence, nous avons cinq années pour y parvenir, pour réussir. La Vème est au bout du rouleau, le lien social est en lambeaux, les élites politico-médiatiques divorcées des citoyens. Changeons de paradigme.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782358690386

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    206 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

empty