Bravoures

Traduit de l'ANGLAIS (NOUVELLE ZELANDE) par MIREILLE VIGNOL

À propos

Nouvelle-Zélande, années 2000. Michael un jeune et brillant Maori décide de faire
son coming out à l'occasion du mariage de sa soeur. Les conséquences immédiates sont
désastreuses : ses parents coupent les ponts avec lui et son amant le quitte quand même.
Il est seulement soutenu par sa tante Pat, qui lui révèle l'existence de Sam, un oncle dont
il n'avait jamais entendu parler. Et pour cause : bien que héros pendant la guerre du
Vietnam, Sam était homosexuel, ce que le grand-père de Michael, patriarche tyrannique,
n'a jamais toléré. La lecture du journal intime de Sam permet à Michael de prendre toute
la mesure de l'histoire tragique de l'oncle et de son amant américain Cliff, et le pousse à
prendre de grandes décisions concernant sa propre vie.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Witi Ihimaera

  • Traducteur

    MIREILLE VIGNOL

  • Éditeur

    Au Vent Des Iles

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    17/05/2024

  • Collection

    Litterature

  • EAN

    9782367345550

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    464 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    12.9 cm

  • Épaisseur

    3.3 cm

  • Poids

    536 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Witi Ihimaera

  • Naissance : 1-1-1944
  • Age : 80 ans
  • Pays : Nouvelle Zelande
  • Langue : Anglais (nouvelle Zelande)

La femme de Parihaka est le douzième roman de Witi Ihimaera (Te Whanau-a-Kai), né en 1944. Un premier recueil de nouvelles Pounamu, Pounamu a lancé sa carrière en 1972 et, l'année suivante, avec Tangi, il est devenu le premier romancier maori à être publié. Le film inspiré de son roman le plus célèbre, Paï, la légende des baleines, a rencontré un énorme succès en 2002. Kawa, téléfilm réalisé à partir de son roman Nuits dans les jardins d'Espagne a été
distribué dans le monde entier. Son oeuvre se prête à l'adaptation cinématographique : White Lies (2013) s'inspire de sa nouvelle «Medecine Woman» et les personnages truculents de son roman Bulibasha (publié en français en 2008
chez Au vent des îles) doivent être filmés en 2014.
Versatile et prolifique, Witi Ihimaera a publié douze romans, six recueils de nouvelles, écrit pour le théâtre et pour le cinéma, coproduit des films et documentaires, édité plusieurs livres sur les arts et la culture de Nouvelle-
Zélande et enseigné à l'Université d'Auckland. C'est aussi un excellent chanteur.

empty