À propos

Souvent aussi, on finissait par revenir du marché du samedi avec un canard ou un lapin vivant. Un temps, on en a eu un dans la baignoire, parce que James avait compris au geste de la paysanne, quil était pour être mangé. On était repartis avec nos trois kilos de lapin dans sa peau, sous le bras, vivant, qui griffait dès quon lâchait les oreilles. On na pas pu se laver pendant plusieurs jours, le temps quon le dépose chez des gens qui en voulaient bien dans leur clapier ; juré, craché quils ne le mangeraient pas. On a eu comme ça des poussins, un hérisson, un chien qui avait la maladie de Carré, des bestioles.

Emmanuelle Guattari a grandi sous les ciels de Loire, dans la clinique de La Borde où travaillait son père. Elle continue lexploration de sa mémoire denfant, puis dadolescente, exhumant des impressions tantôt drôles, tantôt poignantes restituées avec une candeur et une émotion intactes. Son roman dessine ainsi une géographie intime et fantaisiste faite déléments familiaux et biographiques autant que des couleurs des paysages et de la forme des lieux. Des lieux et des paysages qui, comme les êtres humains, vivent et se transforment au fil du temps



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782715234123

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    136 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    155 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emmanuelle Guattari

EMMANUELLE G UATTARI
est née en 1964.
Elle a grandi à la Clinique
psychiatrique de la Borde
(Cour-Cheverny dans le
Loir-et-Cher) où ses parents ont
travaillé toute leur vie. Elle a un
temps enseigné, le français et
l'anglais aux Etats-Unis et en
France. Elle se consacre
aujourd'hui à l'écriture.
Elle est déjà l'auteur de
La petite Borde, Ciels de Loire
et New York, petite Pologne.

empty