Le goût du noir

Le goût du noir

À propos

Assimilé au néant précédant la création du monde, le noir a hérité d'une réputation souvent péjorative. Pourtant, à la Renaissance italienne, quand les princes adoptent des étoffes noires précieuses, le noir flamboie. Très tôt, la couleur tente le dessin puis l'estampe. Certains peintres sont fascinés par les multiples facettes du noir : Vélasquez, Rembrandt, Goya, Manet, Malevitch, Matisse, Michaux et, bien sûr, Soulages... En littérature, au début du XIXe siècle, les Romantiques, après avoir honoré le vert et le bleu, se tournent vers le noir : le désespoir croît, la nuit et l'obscur sont ses refuges. Après avoir longtemps signifié le deuil, aujourd'hui le noir passe pour être la plus élégante des couleurs : de Coco Chanel à Christian Dior, la mode vénère le noir... Voyage au pays du noir en compagnie de Barbey d'Aurevilly, Balzac, Marcel Proust, Victor Hugo, Goethe, Milton, Musset, Nerval, Baudelaire, Rimbaud, Michel Tournier, Yves Bonnefoy, Michel Pastoureau, Pascal Quignard et bien d'autres.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782715234994

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    16 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    95 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty