Kaé ou les deux rivales

Kaé ou les deux rivales

Traduction PATRICIA BEAUJIN  - Langue d'origine : JAPONAIS

Résumé

Vers 1785, dans une petite ville japonaise. La jolie et douce Kaé va épouser par procuration le jeune et brillant Umpei, retenu pour plusieurs années encore à Tokyo où il étudie la médecine. C'est alors une coutume au Japon : un mariage « virtuel » célébré en bonne et due forme, mais en l'absence du mari. Kaé va donc aller vivre chez ses beaux-parents en attendant le retour d'Umpei, qu'elle n'a jamais vu. Au début, elle est très heureuse, subjuguée par la beauté et le charme de sa belle-mère, l'impérieuse Otsugi, qui lui manifeste beaucoup d'affection. Mais tout change quand arrive Umpei, la prunelle des yeux de sa mère, qui voit sa belle-fille comme une rivale qu'il lui faut dominer entièrement. Umpei, lui, se consacre à son métier de chirurgien, avec une obsession : mettre au point un anesthésique suffisamment puissant pour pouvoir opérer les cancers, du sein plus particulièrement. Il commence par faire des expériences sur des animaux, mais quand au bout de dix ans, il pense avoir trouvé, il va devoir se tourner vers des cobayes humains - Otsugi et Kaé se proposent toutes les deux - les deux rivales qui maintenant se haïssent et se disputent son amour. Laquelle sortira victorieuse de cet atroce combat, dont l'auteur ne nous épargnera aucun cruel moment ? Née en 1931 et morte à Tokyo en 1984, Sawako Ariyoshi reste une des plus prestigieuses romancières japonaises contemporaines. Traduit dans de nombreuses langues, Kaé ou les deux rivales avait été publié en France en 1981, mais jamais réédité.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782715242296
  • Disponibilité Manque sans date
  • Nombre de pages 224 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 314 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Sawako Ariyoshi

Née en 1931 et morte à Tokyo en 1984, SAWAKO ARIYOSHI reste une des plus prestigieuses romancières japonaises contemporaines, auteur de plus de vingt romans.ÿLes dames de Kimoto avait été publié en France en 1983, mais jamais réédité.

empty