À propos

En 1920, Pierre Mac Orlan publie le célèbre roman d'aventures À bord de l'étoile matutine qui le place dans le sillage de Robert L. Stevenson.
La même année, paraît Le petit manuel du parfait aventurier, dans lequel il livre, avec ironie et tendresse, les secrets de fabrication du roman d'aventures, définissant deux catégories d'aventuriers :
L'aventurier actif, celui qui paie de sa personne, et l'aventurier passif, aventurier de l'imaginaire. Point n'est besoin de fréquenter les ports, les cabarets, les filles de mauvaise vie, les gibets du quai de Charlestown à Londres, pour devenir un célèbre aventurier. Mais il suffit d'entretenir, depuis le silence d'un cabinet de lecture, d'étroits rapports avec les gentilshommes de fortune qui courent le monde à notre place, et risquent leur peau pour leur plus grande gloire posthume.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Pierre Mac orlan

  • Éditeur

    Mercure De France

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    13/10/2016

  • Collection

    Le Petit Mercure

  • EAN

    9782715244597

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    16 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    67 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Mac Orlan

Né en 1882, après une enfance passée entre Orléans et Rouen, Mac Orlan entre à l'école Normale d'instituteurs de Rouen qu'il abandonne un an plus tard et part s'installer à Montmartre. Il y vit quelques années de bohême, rédigeant des poèmes et chansons et s'essayant à la peinture. En 1912, il publie son premier roman, La Maison du retour écoeurant. Ses premiers succès datent des années 1920 : Marguerite de la Nuit (1924), Quai des Brumes (1927). En 1950, il est élu membre de l'Académie Goncourt. Il meurt à Saint-Cyr-sur-Morin en 1970.

empty