Le dernier veilleur du vieux Caire

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par JEAN-LUC PININGRE

À propos

L'entrée de cette mansarde, la «gueniza», qui les avait attirées, sa soeur et elle, depuis l'autre bout du monde, n'était rien qu'une ouverture dans le plafond de la synagogue. Margaret vérifia la résistance de la vieille échelle en bois et monta les échelons. Parvenue au dernier, le fabuleux trésor lui apparut dans toute sa splendeur. Cette pièce secrète était un cimetière sans âge de manuscrits entassés pêle-mêle du sol au plafond, datant parfois d'un millénaire.
Elle éprouva un étrange fourmillement au bout des doigts et quand elle s'enfonça vers le coin sombre où les documents les plus anciens étaient entreposés, la sensation s'intensifia...

On visite encore aujourd'hui la synagogue Ben Ezra, la plus ancienne du vieux Caire, dont les gardiens, les «veilleurs», étaient traditionnellement des musulmans. À partir du premier, il y a près de mille ans, et jusqu'au dernier, de nos jours, c'est l'histoire authentique et haute en couleur de ces manuscrits ayant excité la convoitise - et les procédés souvent très peu orthodoxes - de chercheurs du monde entier que nous allons découvrir.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Michael david Lukas

  • Traducteur

    JEAN-LUC PININGRE

  • Éditeur

    Mercure De France

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    02/05/2019

  • Collection

    Bibliotheque Etrangere

  • EAN

    9782715248731

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    258 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    276 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty