À propos

Loin des espoirs suscités par la chute du mur de Berlin, le début de notre siècle dessine un horizon politique largement assombri par l'échec des révolutions citoyennes et la montée en puissance des populismes, sur fond de crise des démocraties. Partout - des pays arabes à l'Europe en passant par le continent américain -, le rendez-vous annoncé des peuples avec eux-mêmes est manqué. Notre monde est-il entré dans une phase de régression démocratique, aux antipodes des espérances passées ? Des révolutions arabes de Syrie, de Tunisie ou d'Égypte, aux gouvernements populistes démocratiquement élus aux États-Unis, au Brésil, en Hongrie, en Pologne et en Inde, cet ouvrage dresse le bilan de vingt ans de soubresauts, convoquant les plus fins théoriciens pour en donner des clefs de compréhension. Ambitieux, cet essai nous amène à changer de perspective pour lire la montée en puissance des autoritarismes et l'échec des révolutions citoyennes comme les deux faces d'une même pièce qu'il s'agit de penser conjointement.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques


  • Auteur(s)

    Pierre Blanc, Jean-paul Chagnollaud

  • Éditeur

    AUTREMENT

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    26/01/2022

  • Collection

    Essais

  • EAN

    9782746760967

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    274 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    276 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Blanc

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Pierre Blanc est enseignant-chercheur en géopolitique à Sciences Po Bordeaux et à Bordeaux Sciences agro. Il est notamment l'auteur, aux Presses de Sciences Po de Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l'eau (2012) et, avec Jean-Paul Chagnollaud, de Violence et politique au Moyen-Orient (2014).

Jean-Paul Chagnollaud

Professeur émérite des universités, Jean- Paul Chagnollaud est président de l'IREMMO (Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient)

empty