Les enfants de Dynmouth Les enfants de Dynmouth
Les enfants de Dynmouth Les enfants de Dynmouth

Les enfants de Dynmouth

Traduction MARIE-ODILE FORTIER-MASEK  - Langue d'origine : ANGLAIS (IRLANDE)

À propos

Le jeune Timothy Gedge vit à Dynmouth, petite cité tranquille du Dorset, à la fin des années 60.
Pervers, rusé et impudent, l'adolescent s'introduit chez ses voisins dans l'idée de détruire la fade tranquillité de leurs jours et de leurs nuits.
Voici ce que raconte l'adolescent sur son voisinage : le capitaine Gordon Abigail est soit disant attiré par les jeunes garçons ; Mrs Dass et son mari n'ont rien fait pour retenir leur fils unique aujourd'hui enfui ; Mr Plant lorgne les femmes et en trousse certaines ; pire, le père de Stephen a sans doute tué sa première épouse.
Oui, c'est ce que clame à qui veut l'entendre et souvent aux intéressés eux-mêmes le jeune Timothy.
/> Mais de ce qu'il a raconté, insinué, affirmé, où sont les mensonges et où est la vérité ?
À lire ce roman glaçant et superbement écrit, on se prend à songer aux enfants sans morale et d'une infinie cruauté du film de Michael Haneke, Le Ruban blanc.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782752909466

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    288 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

William Trevor

Issu d'une famille protestante, William Trevor Cox, de son vrai nom, est né en 1928 dans une petite ville voisine de Cork en Irlande. Après des études au collège Saint Columbia, puis au Trinity College de Dublin, où il fut diplômé d'histoire, William Trevor s'essaya à la sculpture parallèlement à son métier d'enseignant. En 1952, il se marie à Jane Ryan et s'établit en Angleterre, à Londres où il fut rédacteur dans une agence publicitaire, puis quelques années plus tard, dans le Devon. Il connait son premier grand succès littéraire à l'âge de trente-six ans avec The Old Boys. On lui doit des chefs-d'?uvre tels que En lisant Tourgueniev (Booker Prize 1991 ; Libretto, 2001), Le Voyage de Felicia (Phébus, 1996 ; adapté au cinéma par Atom Egoyan) et Cet été-là (Phébus, 2012).

empty