Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

ça recommence

ça recommence

À propos

Ce livre pourrait être une suite de Zama, précédent livre publié en 2012 qui, déjà, distribuait des situations dans leurs états improvisés. La forme du dizain adopté pour l'ensemble du livre fait de chaque page un arrêt sur image. Trois parties rythment le livre et éclairent ses variations : « Va va va où je vais », « Le pleur des veaux dans l'abattoir » et « L'oubli rend le temps ineffaçable ». À travers des fragments de récits entremêlés, une sous-traitance de documents (faits divers, météorologie, guerres) mêlée à des flashs vécus et revisités, se poursuit une sorte de carnet de bord où présent et passé se conjuguent et où, quand tout va mal, le pire peut encore arriver. Trois images en noir et blanc n'illustrent rien mais scandent les séquences comme une manière d'hommage au temps qui tient tout dans la construction d'un recommencement ineffaçable.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782818021620

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    128 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

empty