Oeuvres complètes ; l'unique et sa propriété et autres essais

À propos

L'Unique et sa propriété. Ses autres écrits n'avaient jamais été traduits, alors qu'ils présentent un intérêt considérable, non seulement pour la compréhension profonde de L'Unique, mais pour leur valeur propre. Que ce soit la Réplique d'un membre de la communauté berlinoise, qui s'en prend à la propagande religieuse (brochure aussitôt interdite) ou ce Faux principe de notre éducation, véritablement prémonitoire si l'on se réfère à l'actuelle discussion générale sur l'instruction publique, ou encore le texte consacré aux Mystères de Paris d'Eugène Sue, qui reste parfaitement actuel: tout ce qu'a écrit Max Stirner reste marque du sceau de sa forte personnalité intellectuelle et de son indéniable originalité philosophique.
On trouvera dans ce volume des oeuvres complètes les réponses que Stirner écrivit à ses détracteurs, réponses naturellement du plus haut intérêt pour qui veut poursuivre le grand débat ouvert par le livre. Incisif, polémiste redoutable, Stirner découvre là un autre aspect de son talent littéraire et nous autorise à juger de ce qu'était l'atmosphère intellectuelle de l'Allemagne du milieu du XlXe siècle.
L'Unique et sa propriété apparaît comme le véritable manifeste et la plus parfaite ouverture à l'éthique de l'individualisme.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782825141380

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    440 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    630 g

  • Distributeur

    L'age D'homme

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Max Stirner

Max Stirner, philosophe allemand (1806-1856), n'est connu du public français que par son ouvrage principal, L'Unique et sa propriété. Pourtant, ses autres écrits présentent un intérêt considérable, non seulement pour la compréhension profonde de l'Unique, mais pour leur valeur propre. On trouvera dans ce volume la traduction de son chef-d'½uvre, mais aussi les réponses que Stirner écrivit à ses détracteurs, réponses naturellement du plus haut intérêt pour qui veut poursuivre le grand débat ouvert par le livre. Incisif, polémiste redoutable, Stirner découvre là un autre aspect de son talent littéraire et nous autorise à juger de ce qu'était l'atmosphère intellectuelle de l'Allemagne du milieu du XIXe siècle. Livre « trop absurde pour être dangereux », selon le ministère de l'Intérieur ; cette amnistie singulière pourrait bien être levée aujourd'hui. L'Unique et sa propriété apparaît comme le véritable manifeste et la plus parfaite ouverture à l'éthique de l'individualisme.

empty