Aurore

À propos

« C'est dans un miroir que j'ai croisé le premier regard d'Aurore. Elle se tenait derrière moi. Nos regards purent ainsi s'attarder avec impudeur, l'un dans l'autre, sans que personne ne s'en avise. Il n'est pas indifférent que ce soit ce miroir qui nous ait, en quelque sorte, rapprochés. Pas indifférent, non plus, que son visage me soit parvenu alors que je lui tournais le dos. J'avais eu, tout de suite, l'impression que cette femme sortait de mon passé et, de ce fait, il me parut naturel de la reconnaître sans l'avoir jamais vue. Tout, dans ce qui s'ensuivit, se déduira de cet enchaînement. En amour, c'est toujours le passé qui donne des ordres... » Le narrateur, piégé par la beauté et le mystère d'Aurore, se lance à corps perdu dans cet amour sublime. Aurore se donne, fuit, louvoie, embrase la vie joyeuse... et disparaît. Qui donc est cette femme aux cents visages ? Putain ? Princesse polonaise ? Femme damnée ? Reine ? Le narrateur enquête sur lui-même, sur la beauté qu'il aimait, méduse au corps multiple, à l'âme fausse - et les mots seuls apaisent le sang blessé.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782840574521

  • Disponibilité

    Disponible

  • Distributeur

    Corps 16

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Grands caractères  

Jean-Paul Enthoven

Jean-Paul Enthoven, éditeur et critique littéraire, est l'auteur des Enfants de Saturne (Grasset, 1996), Aurore (Grasset, 2001), La Dernière Femme (Grasset, 2006), Ce que nous avons eu de meilleur (Grasset, 2008), L'Hypothèse des sentiments (Grasset, 2012), Dictionnaire amoureux de Proust, avec Raphaël Enthoven (Plon, 2013), prix Femina essai 2013.

empty