À propos

Un dialogue intense et pénétrant sur les rapports existants entre l'esprit et le déroulement du temps, la menace de la sénescence.
Entre désaccords et complicité intellectuelle, les deux interlocuteurs
dessinent une sorte de périple de l'esprit : la façon dont il se déploie, raisonne et s'entretient avec lui-même, dont il fait avec ses composantes, ses créations et ses fantasmes (le langage, l'art, la science, la musique, l'imagination), celle dont il réagit aux passions et aux désirs, la manière par laquelle il développe ses trouvailles et ses manques, mais aussi comment il enregistre son propre fonctionnement, ainsi que ses échecs.
Wittgenstein a écrit que l'esprit est meublé comme un appartement, et que le langage qu'il tient est toujours un langage privé. C'est à une visite de ce grand et très secret appartement que convie Raffaele Simone. Mais l'auteur s'attarde aussi sur les transformations que connaît ce dernier à l'ère de l'image, de l'ordinateur et du copié/collé, et émet l'inquiétante hypothèse suivante : l'horloge de l'ordinateur détraque radicalement l'horloge de l'esprit. Nous
connaissons aujourd'hui une sorte d'intoxication cognitive généralisée
: l'impossibilité d'établir une distinction entre réel et virtuel menace de contaminer notre pouvoir d'imagination, ce pouvoir de susciter des visions les yeux fermés comme le définissait Italo Calvino dans ses Leçons américaines.


Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme


  • Auteur(s)

    Simone Rafaelle

  • Traducteur

    JEAN-MARC MANDOSIO

  • Éditeur

    Climats

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    01/09/2004

  • Collection

    Arc-en-ciel

  • EAN

    9782841582624

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    165 Pages

  • Longueur

    21.1 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    220 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty