Sociétés, colonisations et esclavages dans le monde Atlantique ; historiographie des sociétés américaines des XVIe-XIXe siècles

,

À propos

Très ambitieux, il s'inscrit dans ce qu'on appelle aujourd'hui l'histoire globale, ou la world history. Il propose une histoire comparée des Amériques coloniales à l'échelle hémisphérique, un état des travaux récents sur les sociétés nouvelles nées aux Amériques (du nord et Latine) de la rencontre entre Amérindiens, Européens et Africains dans le contexte de la colonisation et de l'esclavage. Ces dernières sont en effet des phénomènes qui se sont développés à l'échelle mondiale et qui pour cette raison constituent des terrains privilégiés pour une histoire globale, transnationale et comparée, dialectique, des métropoles et des colonies. L'équipe de chercheurs qui s'est attelée à cette tâche a cherché à abolir les frontières qui existent entre spécialistes des différents groupes sociaux et ethniques au sein des sociétés coloniales et post-coloniales américaines. Une partie des contributions s'inscrit dans le cadre national, comme les articles de François-Joseph Ruggiu sur le Canada sous les Régimes français et anglais et de Bertrand Van Ruymbeke sur les Treize colonies, ou le dépasse, comme l'essai de Dominique Rogers qui porte à la fois sur les Antilles françaises et les British West Indies à l'époque moderne. Les autres contributions s'intéressent à un thème précis, généralement inscrit, là encore, dans un cadre territorial plus ou moins large : les autochtones et les relations euro-amérindiennes pour les essais de Gilles Havard (Amérique du Nord) et de Christophe Giudicelli (les zones périphériques de l'empire espagnol) ; l'esclavage pour l'article de Cécile Vidal (Amérique du Nord, Canada excepté) ; la ville, enfin, pour les contributions de Thomas Calvo (empire espagnol) et de Laurent Vidal (Brésil).


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe


  • Auteur(s)

    Cécile Vidal, François-Joseph Ruggiu

  • Éditeur

    Perseides

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    28/05/2009

  • Collection

    Le Monde Atlantique

  • EAN

    9782915596465

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    512 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    500 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Cécile Vidal

Cécile Vidal est directrice d'études à
l'EHESS. Elle s'intéresse à l'histoire sociale des empires
coloniaux, de la traite et de l'esclavage dans les mondes
atlantiques des XVIIème-XIXème siècles. Elle a notamment
publié Français ? La nation en débat entre colonies et
métropole (XVIème-XIXème siècle) (Éditions de l'EHESS,
2014) et Histoire de l'Amérique française (avec Gilles
Havard, Flammarion, 5e édition, 2019).

François-Joseph Ruggiu

François-Joseph Ruggiu et Cécile Vidal, qui ont dirigé cet ouvrage, sont respectivement professeurs
à la faculté d'anglais de l'université de Bordeaux, et à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.
La plupart des contributeurs de cet ouvrage ont publié des travaux qui ont parfois connu un grand succès en
librairie, comme l'Histoire de l'Amérique française de Gilles Havard.

empty