éthique du contact

éthique du contact

À propos

Le vaisseau de recherches minières Stephen Hawking a largué sur la planète ZC789 un dôme d'exploration où tout est prévu pour assurer la sécurité des cinq occupants et leur permettre de savoir comment réagir, face à un éventuel Contact avec une forme de vie locale. Sur cette planète normalement désertique, l'extérieur du dôme est vite envahi par des milliers de « crabes » étranges, a priori inoffensifs et indifférents à la présence de visiteurs humains, au point que le contact avec eux semble impossible. Cet évènement prime sur leur mission, Federico Cavalli et les autres occupants du dôme vont alors les étudier. Mais les « crabes » offrent une énigme zoologique insoluble, et les scientifiques ne sont qu'au début de leurs surprises et de leurs ennuis, sur une planète qui cache son jeu et recèle la « vie » sous des formes inattendues. Les humains ont pour eux la haute technologie, leur dôme-forteresse, ainsi que l'Ethique du contact, charte définie à l'issue de missions antérieures qui ont tourné au désastre. Mais tout cela suffirat- il à leur éviter erreurs de classification et de jugement et à les protéger des défenses naturelles des formes de vie extrêmes que l'on peut rencontrer sur des mondes très éloignés du nôtre ? Après IF837, Ethique du contact illustre un nouveau « premier Contact » avec des formes de vie ou d'intelligence exotiques, d'une étrangeté absolue, face à l'homme-explorateur suréquipé et blindé de tous ses a priori.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782918078449

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    324 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Poids

    420 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

Infos supplémentaires : Broché  

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

Jean-Michel Calvez

Jean-Michel Calvez, auteur de science-fiction, fantastique, polar, aventures ; en résumé, d' « imaginaire », au sens large du terme. Je vis en région parisienne et, après 32 ans comme ingénieur pour la défense (en bureau d'études, puis dans la prospective et l'innovation), je travaille désormais à domicile où, en plus de mes propres projets, je suis directeur d'une collection de science-fiction, et traducteur occasionnel (principalement des textes anglophones pour la revue Galaxies).

empty