À propos

En août 1914, le département de la Charente-Maritime - appelée alors Charente-Inférieure - paraît bien éloigné de la ligne de front. Et pourtant, dès les premiers mois, il s'avère tout proche du théâtre des opérations, car la guerre ne se joue pas que dans les tranchées ; elle se joue aussi sur mer. La Charente-Maritime, avec son littoral et ses ports (Rochefort, La Rochelle-La Pallice), ainsi que son arrière-pays agricole et industriel, tient un rôle stratégique de premier plan. Pendant plus de quatre ans, elle participe à l'approvisionnement des troupes en vivres, en munitions, en matériel militaire. Elle prend part à la guerre maritime. Ses ports servent de plate-formes de débarquement pour des vagues ininterrompues de combattants et de victimes : réfugiés, blessés, prisonniers, soldats en transit - Français mais aussi étrangers de toute l'Europe, d'Afrique, d'Extrême-Orient et d'Amérique. Ils contribuent également à l'approvisionnement du territoire français en matières premières, en produits manufacturés et en denrées alimentaires. Mais ce sont aussi les communes de l'intérieur qui sont affectées en accueillant sinistrés des zones de conflit, militaires en convalescence ou prisonniers de guerre assignés à des tâches d'intérêt collectif. La société traditionnelle est bouleversée par la durée et la violence du conflit, les réquisitions, les privations, la présence massive d'étrangers, l'absence des mobilisés que remplacent épouses, prisonniers et travailleurs étrangers. L'économie est orientée vers l'effort de guerre : la production agricole est destinée aux combattants ; les usines sont reconverties pour la livraison d'équipements militaires, les hôtels transformés en hôpitaux. Dès 1917, le département accueille des bases américaines qui contribuent à sécuriser le littoral face aux sous-marins allemands... et à faire connaître le jazz en France.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France > Poitou-Charentes
Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Première Guerre mondiale


  • Auteur(s)

    Mickaël Augeron, Sylvie Denis, Louis-Gilles Pairault

  • Éditeur

    Geste

  • Distributeur

    Geste

  • Date de parution

    05/12/2018

  • EAN

    9791035302429

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    544 Pages

  • Longueur

    26 cm

  • Largeur

    19.3 cm

  • Poids

    1 265 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mickaël Augeron

Mickaël Augeron enseigne à l'Université de La Rochelle et à l'Institut politique de Paris (Science-Po). Il est l'auteur de nombreuses publications en histoire maritime et coloniale.

Sylvie Denis

  • Naissance : 10-11-1963
  • Age : 60 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Louis-Gilles Pairault

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Louis-Gilles Pairault, Archiviste-paléographe Conservateur en chef du patrimoine, Archives départementales de Charente-Maritime

empty