Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Du sentiment de justice et du devoir de désobéir

Du sentiment de justice et du devoir de désobéir

, ,

À propos

La valeur particulière de ce dialogue tient à ce que ses deux auteurs ont, l'un, Erri de Luca, récemment risqué la prison pour défendre le droit à l'usage d'un mot : « sabotage », et l'autre, José Bové, fait de la prison en 2002 parce que la justice lui refusait le terme « démontage festif » au profit de « saccage » dans son action contre le McDonald's de Millau, temple de la malbouffe. Rétablir la vérité des mots, relier une parole juste à des actes justes : voilà bien le sens de cette élégante leçon dispensée par le très grand écrivain italien et le fameux député européen. Non pas donc un ennième discours « sur » la justice et la désobéissance, mais bien une incarnation, par le langage, de ces deux grands thèmes éternels, auxquels s'ajoute évidemment l'écologie.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Philosophie politique > Epoque contemporaine

  • EAN

    9791090354906

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty