ombre monde ombre monde
ombre monde
ombre monde

À propos

Ombre monde est un recueil de 90 poèmes écrits par l'auteure lors de sa relation extraordinaire "par-delà les mots"qu'elle a vécue avec son père en l'accompagnant en soins palliatifs, suite à un accident, pendant 14 mois. Sa poésie, riche en couleurs, bouleversante, révèle la force des mots qui ne sont pas dits. Son père, prisonnier de son corps, parle avec les yeux. Ils se voient, ils se disent, ils s'entendent. Roselyne Sibille nous livre dans ses poèmes un témoignage magnifique de ce que peut être une relation entre une fille et un père. Et c'est avec beaucoup de douceur et d'apaisement que le lecteur suit les chemins de l'Ombre.
"En février 2011, mon père a eu un accident vasculaire cérébral qui l'a laissé paralysé et aphasique pendant 14 mois, jusqu'à sa mort en avril 2012. Et pendant un an, nous l'avons accompagné en soins palliatifs à domicile, lourde charge qui m'a permis de vivre une relation extraordinaire avec lui, par-delà les mots. Durant tous ces mois auprès de lui, j'ai écrit des poèmes, qui sont devenus un recueil : Ombre monde. Cette ombre qui, parfois, envahit le paysage, le fait changer de couleur et de définition. Ce recueil est l'écho de cette relation et de la façon dont j'ai affronté cette ombre." Propos recueillis de Roselyne Sibille en décembre 2013.

Rayons : Littérature générale > Poésie > Contemporaine

  • EAN

    9791091998116

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    110 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Roselyne Sibille

Roselyne Sibille (1953) vit en Provence. Géographe de formation, bibliothécaire, elle est poète, écrivain de voyages, traductrice, formatrice en écriture créative. Depuis 2001, elle publie ses écrits en recueils (Lumière froissée, Ed. Voix d'encre), en revues (Culture coréenne, Qantara, Terre à ciel, Asymptote), en anthologies (Pas d'ici pas d'ailleurs, Bacchanales, Diptyque). Roselyne Sibille fait des lectures publiques de ses poèmes, le plus souvent accompagnée de musiciens. Toute sa poésie est portée par ce que le poète argentin Roberto Juarroz nomme : la verticalité de la transcendance.

empty