Le clavecin Couchet ; les arts réunis

Le clavecin Couchet ; les arts réunis (préface Christophe Rousset)

À propos

Réalisé à Anvers en 1652 par Ioannes Couchet puis transformé en France en 1701 dans le goût du siècle de Louis XIV, ce clavecin, classé trésor national, est témoin de la réunion des arts. Peinture en faux-marbre sur les éclisses, table d'harmonie parsemée de fleurs, de fruits et d'animaux, système de « registres » novateur, etc., le clavecin est réalisé en Flandres en 1652, à l'époque où artistes et artisans se côtoient au sein des guildes ou corporations. Transformé en France en 1701, il reçoit alors un décor de grotesques sur fond doré et un nouveau piètement digne des pièces de mobilier de la cour de Louis XIV. Instrument des salons de musique de la haute société, il témoigne de l'importance de la facture flamande en France et de son adaptation au « goût français », nourri de multiples influences. Encore en état de jeu, l'instrument permet l'interprétation du répertoire du XVIIe siècle et du XVIIIe siècle naissant, de l'art des suites de Froberger au style virtuose d'Elisabeth Jacquet de la Guerre, en passant par les préludes non mesurés de Louis Couperin. François Couperin, son neveu, prônait lui-même le mélange des styles dans son recueil Les Goûts réunis.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Musique > Histoire de la musique

  • EAN

    9791094642375

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    140 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    253 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty